Thérapie Taxi & Rouge Congo à la Cartonnerie de Reims

Ce samedi, au lieu de mater un enième épisode de notre série préférée en grignotant dans notre lit, on s’est bougé en allant au concert du groupe qu’on ne présente plus : Thérapie Taxi. Avec la sortie d’une réédition de leur album, nommée Xtra Cheese quelques jours après le concert, l’impatience insatiable des fans était palpable dans la salle déjà dès le début du concert avec le passage de leur première-partie sur cette date rémoise : Rouge Congo.

Une découverte chaude et enivrante…

Avec un EP début novembre, le groupe Rouge Congo semble avoir ravi d’emblée toute la salle et avoir su jouer de son bouillonnement. Aux sonorités pop plutôt ensoleillées, le groupe étonne par son ardeur sur scène et par un choix d’expressions qui ne cesse de faire voyager ceux qui les regardent, dans un monde tropical et coloré. Accompagné ce jour de Ian Caufield à la batterie, le groupe a su utiliser cette heure de gloire pour défendre leur musique et pour rallier sans le moindre doute à leur cause quelques nouveaux auditeurs.

IMG_7656

Pour un groupe d’une vulgarité décomplexée…

Force est de dire que Thérapie Taxi montre une maîtrise agréable et qu’ils ont décidément un don pour chauffer leur public, qui semblait ravi de la prestation et de la proximité entretenu avec lui. En effet, même si je ne suis pas une grande fan du groupe, je ne peux qu’admirer le fait qu’ils aient fait monter sur scène une de leurs fans pour un titre, et remarquer que, grâce à la Cartonnerie et à la technique du groupe, le son était incroyablement plaisant à écouter, avec de belles basses et d’excellentes rythmiques.

S’il est vrai que cette belle première partie nous a agréablement surpris, on a été en revanche un peu plus déçu par cette performance néanmoins, qui semblaient un peu las. Le groupe lançait des boissons alcoolisées, en assénant les auditeurs d’expressions parfois désabusées, brutales et inélégantes.

Cette « vulgarité » dans le groupe, évidemment, n’est pas subtile et n’essaie pas de l’être, les spectateurs savent donc à quoi s’attendre en se déplaçant pour un concert du groupe composé d’Adélaïde, Raphaël et Renaud. Cette vulgarité assumée est plus que remarquable et se démarque de ce qui s’écoute aujourd’hui dans la pop en résumant un mélange hip-hop/ pop en alliant des sons légers et doux, avec des mots lourds et épais.

Le groupe n’en demeure pas moins très vivant, actif et d’une grande vivacité sur scène, ce qui achève de convaincre même les plus dubitatifs comme moi, de leur succès mérité. 

IMG_7622

IMG_7707

IMG_7683


Par Eléna Pougin
Crédits Photo : © Eléna Pougin

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s