ON PASSE LE NOUVEAU CLIP DE GRINGE AU SCANNER

Après la sortie d’un premier album le 2 novembre dernier que nous vous décryptions ici, l’Enfant Lune revient aujourd’hui pour un nouveau clip pour le moins déconcertant. Gringe s’est cette fois encore entouré de pointures pour cette nouvelle mise en image, en choisissant les célèbres Greg & Lio pour sa réalisation, ceux à qui on doit déjà certains clips de Jain, Orelsan, des Casseurs Flowters dont le rappeur fait partie ou encore de Booba. Avec Scanner, Gringe ne s’est cependant pas dirigé vers le son le plus écouté de l’album mais a au contraire préféré affirmer un choix plus personnel, en clippant l’histoire qu’il a vécu dans sa jeunesse, avec son frère.

Un texte poignant mais aussi et surtout révélateur de la profondeur, de la densité des titres de l’artiste qui nous avait déjà beaucoup surpris avec cet opus. Mais cette fois encore, il nous déconcerte avec une nouvelle création, par des images d’une amertume palpable et grâce auxquelles les internautes ont pu rapidement se sentir concernés. Concernés par l’addiction aux drogues certes, mais aussi par la perte d’un être cher, ou bien par le sentiment d’impuissance qu’on ressent à travers le morceau. Impuissance évoqué par ailleurs lorsque Gringe appuie : « si j’te rejette, c’est qu’je me sens désœuvré, l’impuissance me pousse à mettre des œillères. Réaction d’lâche, j’suis désolé qu’tu puisses à peine compter sur ton seul frère ». Un clip qui veut susciter l’engagement donc, mais qui cherche surtout à provoquer une réflexion auprès des jeunes admirateurs de la scène rap.

Peut-être est-ce alors un morceau et un clip lourd à porter ou même un récit complexe à raconter, mais nécessaire à l’apaisement des maux de Gringe qui, comme il l’affirme, se réveille encore la nuit à cause de ses propres larmes.

En état de choc permanent durant ces presque 4 minutes, l’acteur Rod Paradot déambule sur la scène d’un accident l’impliquant lui et Gringe. Si la voix de Léa Castel permet une sorte d’échappatoire, Greg & Lio ont opté pour des visuels nous ramène sans le moindre doute à la réalité. Les deux frères sont victimes d’un accident, duquel leur véhicule s’en retrouve complètement retourné, aux yeux de témoins curieux plus qu’utiles sur cette scène quasi-apocalyptique. Accident qui laissera des empreintes à jamais gravé dans le psychisme du frère de l’artiste qui peine à se reconstruire depuis des années déjà, ne cessant d’hanter Gringe qui aimerait à en croire Scanner, pouvoir l’aider à s’en sortir.

La beauté du clip s’exerce par cette capacité splendide à pouvoir dessiner le temps d’une chanson, les espoirs, désillusions et regrets d’un rappeur qui tente d’apprendre à (re)vivre, bien que partageant les douleurs de son frère, auquel il voue des liens indéfectibles, prouvés dans le dernier couplet : « ma vie est la tienne ».

Finir cet article sans mentionner ce sentiment d’incompréhension qui surplombe l’imagerie de Scanner ne serait pas cohérent cependant. En effet, il est important de mentionner que tout le long de cette histoire que nous raconte Gringe, c’est son frère qui le regarde se faire emporter par une ambulance. Vivant une expérience transcendantale, le personnage est comme exclu de la scène et peu à peu s’efface, un peu comme des souvenirs qui fileraient du bout de nos doigts au gré des années. La toute fin du clip nous le montre s’embrasant lentement, rappelant deux éloquentes phrases du refrain :

BLESSURES M’ONT BOUSILLÉ L’CRÂNE MAIS SI J’DOIS SÉCHER TES LARMES
J’IRAIS PLONGER DANS LE CERCEAU, ME JETER DANS LES FLAMMES

Ce qui reste paradoxal donc, c’est que dans le clip, il ne réalise pas l’ampleur de ses traumatismes, et tente vainement de sauver Gringe de cette voiture maudite.

L’amour est alors pour Gringe un partage de souffrances continuel pour lequel lorsque « la solitude nous désarme, on fait comme on peut, (et) on s’serre les coudes à deux ».

Par Eléna Pougin.

Crédits : Greg & Lio pour Gringe – Scanner

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s