Épisode 136 : Kaaris prend la parole, mais on apprend pas grand-chose

Épisode 136 de l’affaire Booba / Kaaris. Actuellement en période de promotion pour la sortie de son album Or Noir Pt. 3 dans une semaine, Kaaris est revenu sur ses différends avec Booba. Selon lui, le Duc “fait une fixette sur lui”. À part ça ? Pas grand-chose. 

L’histoire du contrat refusé a clairement marqué notre semaine. Entre marketing et haine ancestrale, les deux rappeurs cherchent à avoir le beurre et l’argent du beurre. Éternels insatisfaits, ils ne cessent de s’opposer sur les réseaux sociaux à coup de clashs vidéos et commentaires. Selon Kaaris, cette “idée de combat sortie du chapeau, trolle la sortie de son album” volontairement, puisque les fans n’ont que l’octogone en tête. Et c’était à en croire ses dires pour Le Parisien, ce que Booba voulait puisqu’il affirme que ce dernier “veut tuer (sa) carrière depuis plus de six ans”. L’interviewé ajoute alors : “sa technique, c’est parlons du combat, pour qu’on ne parle pas de mon disque”.

Par ailleurs, l’origine du conflit selon K2a est de ne pas avoir défendu le Duc lors de ces altercations avec d’autres rappeurs. Kaaris n’a jamais souhaité de conflits, et n’a donc pas pris part aux discordes de Booba, ce qui a valu à celui-ci le développement d’un véritable mépris, pour celui qu’il avait pourtant soutenu à ses débuts en l’invitant sur “Kalash”.

Deux versions de l’histoire aux antipodes

L’interview de Kaaris sur le combat qui devrait se tenir à Bruxelles le 5 avril prochain, laisse croire qu’il n’est absolument pas responsable dans ce conflit et qu’il a seulement été provoqué : “c’est Booba qui a un problème avec moi (…) il est obstiné par moi, ça le rend fou et il faut qu’il se soigne.”  Il témoigne également qu’aucune manigance n’a été effectuée entre les deux artistes et que rien n’est truqué.

Comme la soeur de Booba l’a fait en fin de semaine dernière, l’ancien pote a lui aussi évoqué la vie privée de Booba entre deux déclarations sur les raisons pour lesquelles il a décidé de refuser le contrat. Sauf qu’en laissant B2o organiser seul avec son équipe le combat, Kaaris aurait dû se douter que Booba tenterait de tirer la couverture à son avantage. Ce qu’il lui reproche, c’est d’avoir évoqué une grosse somme qui ne représente pas la réalité, afin que le public ne comprenne pas pourquoi K2a la refuse.

Une fois encore, le Sevranais affirme que les gains du fight se comptent en millions et que les clauses choisies par Booba étaient totalement hors-contexte. À suivre au prochain épisode.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s