Kaaris : « Après Or Noir, le rap français ne pouvait plus faire comme avant »

La semaine dernière est sorti la troisième partie d’Or Noir, l’opus qui a élevé K2a au rang de star du rap français. En ayant nommé ce nouvel album du nom de son classique, le rappeur faisait un pari audacieux. L’occasion pour lui de se remémorer ce qu’Or Noir avait bouleversé dans la musique, lors de sa sortie en 2013.

C’est auprès de Pascal Cefran que Kaaris s’est exprimé sur les origines d’Or Noirpour Mouv’. Apparement, le rappeur s’est posé la même question que celle qu’on décortiquait il y a quelques mois, puisqu’il raconte d’emblée: “Pour cette troisième partie, je me suis demandé si j’étais encore capable de faire des titres comme avant. Et puis y a eu “Monsieur Météo”. Il confirme donc ce que beaucoup avaient deviné: “Ça a été un véritable challenge ce disque, parce qu’Or Noir a représenté beaucoup pour ma discographie”. Sur ce coup-là, on aurait pas dit mieux.

Selon le journaliste, c’est grâce à ce classique que les fans de rap “ont découvert la trap française”, lui qui insiste sur un passage de Kaaris dans l’émission il y a quelques années, au cours duquel ce dernier aurait affirmé: “avec “Zoo”, je ramène la trap en France”. Comme le rappeur le raconte, il a “beaucoup galéré” dans le passé pour atteindre les sommets et obtenir la reconnaissance. Pour lui, cette finalisation d’Or Noir sonnait à l’époque comme une évidence: “Il se passait un truc, je le sentais. Après Or Noir, c’était impossible de faire comme avant dans le rap français.” dit-il à Pascal Cefran.

Le passage en question se situe dès le début de la vidéo jusqu’aux 4 premières minutes.

Le disque d’une vie ?

“Or Noir, ça a été un boom, une révolution” continue Kaaris. Et le comble, c’est peut-être que celui-ci s’en excuse: “Pardonne-moi de dire ça, mais certaines formes de rap sont devenues totalement obsolètes après cet album”. Lorsqu’on lui parle du fameux risque encouru en appelant ce nouvel opus Or Noir Pt. 3Kaaris est tout aussi catégorique, et plutôt confiant: “La vie c’est des risques. Je fais de la musique pour kiffer. Avec cet album, j’ai voulu revenir à mes premiers amours.”

Par la suite, il explique clairement être fier de ce nouveau et troisième projet Or Noir, qu’il ne pense pas moins hardcore que les deux précédents, quoi qu’on en dise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s