Angèle et Aya Nakamura, chanteuses francophones à l’honneur du New York Times

À découvrir sur Konbini en cliquant ici

Extrait :

Cette semaine, la pop francophone s’est exportée outre-Atlantique dans le New York Times, grâce à trois de ses interprètes.

Ce n’est pas un hasard qu’Angèle et Aya Nakamura aient été choisies par le New York Times parmi les 15 figures les plus importantes pour la pop actuelle. Bien au contraire, le quotidien new-yorkais a dressé le portrait de deux icônes, dont les parcours respectifs sont représentatifs d’un nouvel espoir pour la pop francophone. Mais elles ne sont pas les seules à avoir été pointées par le célèbre journal, puisque la Suissesse Vendredi sur Mer est elle aussi incluse dans cette prestigieuse sélection. Pour cause, son parcours est tout autant subversif que ceux de ses deux consœurs.

Ainsi, le New York Times, qui aspirait à répertorier les artistes de pop européens « autant significatifs musicalement que socialement », a tracé d’une main de maître le portrait de trois femmes inspirantes, chacune dans des horizons bien distincts. Et leur présence dans l’article exacerbe la forte symbolique que les trois femmes possèdent dans leurs différents pays francophones.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s