OBOY est de retour avec “R10”, un nouveau freestyle captivant

On ne présente plus OBOY, le rappeur nonchalant issu du 94. Après une année plutôt glorieuse, avec un EP et une poignée de freestyles à l’appui, il entame 2019 sans chômer avec un nouveau morceau intitulé “R10”, référant à la star du football Ronaldinho.

Suite à un premier EP Southside, qui fut couronné de réussites pour OBOY, en cumulant près de 9 millions de streams, le rappeur a décidé de ne pas s’en tenir à cette première prouesse. Résultat : dès le 6ème jour de l’année, l’artiste révèle un freestyle chill en apparence, mais toujours aussi énervé et majestueux dans le fond. Ce freestyle est sûrement une façon pour lui de teaser son premier bébé, l’album Ωmega, prévu pour 2019.

D’ailleurs le petit Ω en bas de la vidéo YouTube pourrait laisser croire qu’il s’agirait d’un de ses extraits, malgré que le terme freestyle suppose le contraire. Un énième lot de consolation pour l’illustre OBOY, formé par la dure réalité de YouTube et sa génération de rappeurs souvent très compétiteurs. Cependant, il n’a rien à envier, à en croire l’effervescence qui résulte à chaque fois qu’il sort un titre. Émoi mérité ou hype injustifiée, reste que le rappeur se défend et conserve sa place depuis près de trois ans, face à la rude adversité du métier.

OBOY, un parcours sans faute ? 

C’est donc un mois après – le très bon – “187”, que “R10” et ses punchlines teintées d’égotrip ont émergé. Comme le joueur Ronaldinho, OBOY réalise de somptueux passements de jambes. Deux génies issus d’univers pas si différents. On leur trouve la même détermination, cette même énergie presque délirante et cette volonté de fer de la part de chacun, à tenter de changer le monde dans lequel il évolue. À son habitude, OBOY noie les sonorités de sa voix avec cet agréable autotune qui contraste avec les mots rudes du rappeur français, racontés sur une instrumentale aux teintes tropicales. C’est donc un titre encore une fois en marge des précédents, témoignant de la riche diversité dont fait preuve le rappeur. Si à priori, l’artiste connaît récemment une certaine régularité, il faut toutefois remarquer qu’il tarde à proposer un projet véritablement abouti, qui permettrait d’analyser plus sensiblement son talent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s